Fête de saint Ephrem

18 Juin, 2020
Provenance: fsspx.news

Saint Ephrem de Syrie ou de Nisibe a été déclaré docteur de l'Eglise voici 100 ans.

Né à Nisibe en Mésopotamie vers 308, il mena la vie érémitique avant de devenir diacre d’Ephèse. Par humilité, il ne voulut jamais recevoir le sacerdoce, comme plus tard, saint François d'Assise.

Ayant connu la persécution de Dioclétien, les troubles fomentés par les hérétiques et les invasions perses, il brilla par son humilité, la constance de sa foi et la sagesse de sa doctrine. Dévot de la Vierge Immaculée, il composa de nombreux hymnes qui lui valurent le titre de « lyre du Saint-Esprit », mais aussi des commentaires bibliques et des homélies en vers.

Il s’éteint vers 375 et est honoré comme une lumière de l’Eglise. Le pape Benoît XV l’a déclaré docteur de l’Eglise en 1920, il y a cent ans. C'est le seul docteur de l'Eglise non prêtre ou évêque.

Voici une très belle prière qu'il composa en l'honneur de la très sainte Vierge et que chacun peut répéter après lui :

“Très sainte Dame, Mère de Dieu, seule très pure d’âme et de corps, seule au delà de toute pureté, de toute chasteté, de toute virginité ; seule demeure de toute la grâce de l’Esprit-Saint ; par là surpassant incomparablement même les puissances spirituelles, en pureté, en sainteté d’âme et de corps ; jetez les yeux sur moi, coupable, impur, souillé dans mon âme et dans mon corps des tares de ma vie passionnée et voluptueuse ; purifiez mon esprit de ses passions ; sanctifiez, redressez mes pensées errantes et aveugles ; réglez et dirigez mes sens ; délivrez-moi de la détestable et infâme tyrannie des inclinations et passions impures ; abolissez en moi l’empire du péché, donnez la sagesse et le discernement à mon esprit enténébré, misérable, pour la correction de mes fautes et de mes chutes, afin que, délivré des ténèbres du péché, je sois trouvé digne de vous glorifier ; de vous chanter librement, seule vraie Mère de la vraie lumière, le Christ notre Dieu ; car seule avec lui et par lui, vous êtes bénie et glorifiée par toute créature invisible et visible, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.”